Le lundi 16 mai une douzaine de personnes on perturbé le consulat de la Grèce au centre-ville de Montréal située au 1002 Sherbrooke Ouest, 26e étage. Nous sommes entrés dans le bureau en scandant des slogans de solidarité pour les anarchistes et les immigrants qui font face à une forte répression de la part de l’Etat grec et les fascistes organisés. Mobilier et plantes ont été renversé, et des centaines de tracts ont été éparpillés. Un employé de bureau à tenté d’arrêter un camarade, mais a échoué. À l’extérieure des gens ont déployé une bannière indiquant «(A) Flics-Porcs-Assassins, Solidarité Contre la répression d’État en Grèce» et des tracts distribués.
texte du tract:

À Athènes, en Grèce, pendant la grève générale qui eut lieu le 11 mai contre les nouvelles mesures de restructuration économique amorcées par le FMI (fond monétaire international), les forces répressives de l’État ont brutalement attaqué la manifestation de grévistes. Alors qu’une douzaine d’entre eux furent hospitalisés, un homme ayant été sévèrement battu est présentement dans un coma profond.
En plus de cela, le 10 mai, un homme a été tué dans un quartier ou vivent une large proportion d’immigrant. Cela a déclenché des émeutes de fascistes desquelles les forces policières sont complices. Les émeutes ont lieu en ce moment même, dans ce quartier d’immigrants. Des immigrants habitant ce quartier eurent leur vitres de voiture éclatés alors qu’ils étaient en train de conduire, plusieurs d’entre eux se sont fait battre en pleine rue, une bombe a fait sauter la maison d’une famille de pakistanais et un jeune homme de 21 ans, immigrant, a été tué par des fascistes. La police a non seulement activement appuyé et protégé ces actes de terreur raciste mais elle a aussi coopéré à attaquer un centre social anarchiste qui démontrait sa solidarité avec les immigrants en confrontant physiquement les fascistes dans les rues.
En temps de crise économique, les populations immigrantes sont souvent utilisées comme bouc-émissaire ou comme exutoire de frustrations. Des frustrations qui sont créées par la pauvreté et la sous-employabilité. On met la faute sur les immigrants en les accusant de voler les emplois des ”citoyens” alors qu’en réalité, la sous-employabilité et provoquée par les mesures d’austérités. Des idées racistes et nationalistes comme celles-ci ont toujours servies à briser la solidarité qui pourrait potentiellement se construire entre les immigrant et les travailleurs natifs du pays qui sont aussi exploités. Ces derniers persistent à croire qu’ils ont plus en commun avec les maîtres qui les exploitent.
Au Canada, avec une autre intensité mais s’inscrivant dans la même logique, les immigrants se font éliminer du paysage urbain. Soit on les ghettoise, soit on les emprisonne pour ensuite les déporter selon les besoins du capital qui a un pouvoir de contrôle social.
Les rafles, les contrôles aux frontières et les centres de détention sont des dispositifs en place qui servent à terroriser les immigrants afin qu’ils acceptent leurs conditions, tout comme les prisons et les flics qui amènent chacun à craindre. Ce sont entre autre ces dispositifs qui permettent à l’ordre de perdurer tel qu’il est.

Ici, comme ailleurs, les mouvements de résistance qui menacent le capital se retrouvent inévitablement en conflit avec les flics. En tant qu’anarchistes, nous voulons détruire la police, les prisons et le monde d’exploitation qui les fabrique et qui nous vole notre capacité de créer nos vies selon nos propres bases.

FLICS, PORCS, ASSASSINS,

en solidarité avec les anarchistes et les immigrants en Grèce,
détruisons la machine répressive qui s’exerce contre nous tous. 


related articles / articles relatifs / artículos relacionados:

  1. Montréal: des bannières déployées en solidarité avec les anarchistes en grève de la faim au Chili
  2. Montreal, QC: Greek consulate disrupted in solidarity with anarchists and immigrants
  3. Chili: Communiqué des prisonniers anarchistes en grève de la faim, acuséEs dans le montage juridique "caso bombas": UN APPEL À LA SOLIDARITÉ.
  4. Anarchistes ciblés par la police lors de la manifestation du 12 mars à Montréal
  5. Grève Générale en Grèce

2 Responses to “Montréal QC: Perturbation au Consulat de la Grèce en solidarité avec les anarchistes et immigrants”

  1. Bravo!

    Renverser une innocente plante dans un bureau du consul à Montréal, vous avez vraiment fait avancer la cause!

    La prochaine fois, n'oubliez pas de renverser 1 ou 2 papiers à terre, ça va être un cran au-dessus en terme de révolution!

  2. euh, la source de cet article est?

Sorry, the comment form is closed at this time.

anticopyright
Ⓐ 2011 SABOTAGEMEDIA a customized Suffusion theme