traduit de l’anglais par sabotagemedia
depuis disaccords

Hidayat a été accusé par la police de Makassar de dommages aux postes de police lors d’une manifestation de soutien aux gens de Bima. Hidayat a participé à une action de solidarité qui a eu lieu à Makassar, le 26 Décembre 2011 contre l’intervention brutale de la police lors de la manifestation anti-minière au Bima, où des milliers de personnes ont occupés le port de Sape. Selon ce qui est rapporté, il a été arrêté secrètement dans la foule.

Le 16 Janvier sa période de détention a été prolongée à 40 jours, jusqu’à Février 24 mai 2012.

La santé de Hidayat s’est détérioré. Les symptômes du typhus, une maladie dont il avait souffert auparavant, ont revenus. Ses amis ont demandé que la détention soit reporter afin que Hidayat puisse recevoir un traitement en dehors de la prison.

Depuis Hidup Biasa:
Nous demandons la solidarité et le soutien de tous ceux/celles dans la lutte et menant leurs propres batailles contre l’État et le capital. Passez cette information, discutez-en et laissez les feux de votre solidarité brûler. Nous devons montrer à tous/toutes que pas unE seulE amiE sera abandonnéE.

Depuis Negasi-Negasi, depuis la traduction en anglais de Hidup Biasa http://hidupbiasa.blogspot.com/2012/01/update-on-two-imprisoned-combatants-in.html#more :

Reyhart Rumbayan (Eat) et Billy Augustan (Billy) emprisonnés à Yogyakarta depuis le 7 Octobre 2011.

Nous avons reçu un d’autre mauvaises nouvelles sur le cas des deux combattants sociaux emprisonnés à Yogyakarta depuis le 7 Octobre 2011. Ils sont détenus dans le cadre d’un incendie dans lequel le guichet d’un réseau capitaliste, la Banque Rakyat Indonesia (BRI), a été brûlé.

Les deux combattants, Reyhart Rumbayan (EAT) et Billy Augustan (Billy) sont participants d’un groupe insurrectionnel appelé «Cellule Vive Luciano Tortuga – FAI Indonésie».

Selon les informations que nous avons reçues, les policiers ont prolongé leur période d’emprisonnement jusqu’au 5 Janvier 2012, mais la réalité est que les deux n’ont pas été libérés. Cela signifie que les deux insurgés ont été enfermés derrière les barreaux pour 93 jours et le compte continue.

Deuxièmement, la probabilité est qu’ils feront face à des accusations criminelles d’une peine maximale de neuf ans de prison. Ils sont tous deux accusés en vertu de l’article 187 (clause 1 partie E et clause 2 une partie E) et l’article 170 du Code pénal indonésien.

Il est probable que leur procès aura lieu ce mois-ci, Janvier 2012. Cependant, nous ne savons toujours pas la date de leur procès à coup sûr. Pour cette raison, nous demandons l’aide et la solidarité de différentes formes de tous ceux qui lisent ces nouvelles.

S’il vous plaît diffusez cette nouvelle largement et montrons notre solidarité à ceux/celles qui subissent la répression pour leurs attaques contre les oppresseurs.

Libérez les deux combattants Jogja!!!
Feu aux prisons!!!
Vive l’Insurrection!!!


related articles / articles relatifs / artículos relacionados:

  1. Transfert de prison de camarades du G20
  2. $hili: Mise à jour sur la situation des camarades de «l’affaire bombes»
  3. Des activistes forcent la fermeture de trois stations-service de BP au Royaume-Uni
  4. Russie: des Punks attaquent avec des bombes de peinture l’embassade d’Indonésie en solidarité avec les camarades IndonésienNEs
  5. Lettre de Mónika Caballero, accusée dans «l’affaire bombes» au Chili, en solidarité avec les camarades de la Conspiration des Cellules de Feu

Sorry, the comment form is closed at this time.

anticopyright
Ⓐ 2011 SABOTAGEMEDIA a customized Suffusion theme