depuis 325
traduit de l’anglais par sabotagemedia

Dans les premières heures de la matinée, nous avons frappé un autre petit coup contre les mécanismes du capital. Le rez-de-chaussé d’un des nombreux nouveaux condos en cours de construction dans la ville, contenant des matériaux de construction ainsi que les plans d’architecture pour la construction, a été saccagé puis mis à feu en tant qu’humble geste de notre rage. Notre colère est dirigée à la fois contre la gentrification continuelle, et célébré, dans la ville, ainsi que l’emprisonnement de camarades anarchistes en cours dans le monde entier.

La gentrification c’est la célébration de la mort de la communauté au ralenti. L’empiétement des espaces de vie individualisés à prix élevés dans une communauté chasse de force les personnes pour qui la vie de boutique est trop cher, séparant des amitiés et des relations personnelles de toute une vie. Avec ça arrivent les vautours des chaînes de magasins à décortiquer les carcasses des magasins indépendants locaux, ainsi que l’inévitable «nettoyage» de la région; retirer tous les signes non désirés de la vie ou de la souffrance. Les publicités ambitieuses qui accompagnent ces projets de condos cachent le secret qu’au lieu d’un changement de mode de vie ou d’un upgrade, ce qui est vendu est une boîte d’isolation vide avec tout l’attirail de luxe, ainsi que le rôle joué dans la destruction d’une communauté déjà existante.

Avec un changement de vêtements nous avons disparu dans la nuit inaperçus. Ce n’est pas pour se vanter ou pour glorifier, mais pour tenter de montrer avec quelle facilité ces actions peuvent être reproduites ailleurs. Rendons leur vie aussi difficile qu’ils essaient de rendre la nôtre. Il s’agit d’une escalade en ce qui concerne nos tactiques, mais nous nous rendons compte que ces actes sont encore humbles par rapport aux actions des camarades à travers le monde.
Avec cela, nous reconnaissons également la nécessité d’intensifier nos attaques contre l’État et le capital en Amérique du Nord par rapport à l’intensité de la répression et les attaques contre la communauté anarchiste et anti-autoritaire. Avec chaque vague de répression doit suivre une réponse ciblée, critique et de plus en plus militarisée.

Il s’agit d’un acte de solidarité avec les gens des squats Villa Amalias et Lelas Karagianni 37 à Athènes qui ont vu leurs maisons pillés par la fasciste et brutale police grecque. Nous avons choisi de cibler les nouveaux projets domiciliaires, pour la satisfaction des bourgeois de la ville, se trouvant en contradiction directe avec la vivacité de la communauté et de la solidarité dans les squats à travers le monde. Une autre grande différence est la nature économique d’exclusion de la propriété privée. Nous ne luttons pas pour le «logement abordable» ou «fondé sur le revenu», nous luttons pour du logement pour chaque être humain, indépendamment de son statut économique.

Nous envoyons également une chaude étreinte avec amour et rage à Panagiotis Argirou. Force camarade, pour que tu puisses continuer ce combat.

Pour la négation de toutes les oppressions dont cette société est complice.
Jusqu’à ce que les murs de la dernière prison s’effondre…

The Toronto Solidarity Cell
[La Cellule de Solidarité de Toronto]


related articles / articles relatifs / artículos relacionados:

  1. Toronto action in solidarity with squats in Greece and anarchist prisoners worldwide
  2. Montréal: Manifs en solidarité avec les prisonniers de Pelican Bay et avec les prisonniers partout
  3. Montréal: Deux Bannières déployées et des tracts distribués en solidarité avec les prisonniers.ères du G20
  4. Lutte de classe au Maghreb et au Machrek… Lutte de classe dans le monde entier…
  5. Solidarité dans les rues avec les prisonniers.ères du G20

Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

anticopyright
Ⓐ 2011 SABOTAGEMEDIA a customized Suffusion theme