repris de fuego las carceles traduction reprise en partie de Non Fides

Dimanche 5 janvier vers 10h du soir, deux groupes d’individus habillés de noir ont attaqué avec des pierres et des molotovs le bâtiment du ministère des communications et des transports de la ville de Mexico et un concessionnaire Nissan situé non loin, causant des dégâts au bâtiment et à plusieurs voitures.

Lors de l’attaque contre le ministère, la police fédérale qui surveillait le bâtiment a tiré d’abord en l’air puis à plusieurs reprises contre les compagnons, mais blesser personne.

Au parquet général (PGJ-DF), trois personnes sont en garde-à-vue :

Fallon Poisson, d’origine canadienne
Amelie Pelletier, d’origine canadienne
Carlos Lopez Martin, d’origine mexicaine

Tous trois sont des compagnon-nes anarchistes liés à différents projets et initiatives en affinité.

Jusqu’à présent, la seule accusation est celle de dégradations, évaluées entre 50 et 150 000 pesos [10 000 euros].

Alors qu’on pensait dans un premier temps que les deux compagnonnes canadiennes sortiraient sous caution et seraient expulsés, on apprend que le tribunal fédéral a décidé la prison préventive pour tous les 3, qui ont donc été transférés à la PGR (Parquet général de la République).

Pour toute lettre de solidarité, salutations, soutien économique et informations, merci de contacter ce mail :
fuego_a_las_carceles@riseup.net

D’après les communiqués du Collectif informel anticarcéral Liberté pour les prisonniers !.
Ville de Mexico, 6 janvier 2014

[Traduit de l’italien de informa-azione, Mar, 07/01/2014 - 22:59 par Brèves du désordre.]

ACTUALISATION

Tôt hier, le 7th Janvier, le ministère public a annoncé la décision du Procureur général du district fédéral de prolonger la durée de détention constitutionnelle à un autre de 48 heures, en justifiant que les personnes arrêtées sont sous les accusations suivantes: TERRORISME, SABOTAGE, CRIME ORGANISÉ ET DOMMAGES À LA PROPRIÉTÉ, tous des crimes fédéraux. Jusqu’à présent, la communication entre les camarades et l’avocat a été autorisé, Elles/ils savent qu’elles/ils ont l’aide d’un compagnon confiance et non d’une merde trompeuse du système.

Les camarades ont été autorisés à recevoir des aliments et pour le moment, ils sont en bon état en dépit des menaces et des interrogatoires.

NI COUPABLES, NI INNOCENTS, SEULEMENT CONSÉQUENTS!
FEU AU PRISON! POUR LA LIBERTÉ! POUR L’ANARCHIE!

[traduit de l'espagnol par sabotagemedia]


related articles / articles relatifs / artículos relacionados:

  1. Mexique : lettre du compagnon Mario López (Tripa) à sa sortie de prison
  2. Mexique : Revendication de l’attentat à la bombe à Mexico et Toluca, en solidarité avec Mario Gonzáles
  3. Indonésie: Mise à jours à propos de trois camarades en prison
  4. Des activistes forcent la fermeture de trois stations-service de BP au Royaume-Uni
  5. Chili : le compagnon Hans Niemeyer condamné à 5 ans de prison

Sorry, the comment form is closed at this time.

anticopyright
Ⓐ 2011 SABOTAGEMEDIA a customized Suffusion theme