Jun 222014

paru dans La Mauvaise Herbe vol.13 no.2

intro

Vers la fin des années 2000, après qu’aux États-Unis des cellules d’ELF et d’ALF se soit fait décimer par une vague de répression, au Mexique, des actions directes et des sabotages se faisaient de plus en plus courants (voir l’extensive chronologie dans Rabia y Acción n.9, Énero 2012, México). Plusieurs restèrent anonymes, mais plusieurs furent aussi revendiquées par l’ALF, l’ELF et des groupes/cellules anarchistes. Ces actions prirent de plus en plus d’ampleur au cours des années, et plus récemment il y a une tendance marquée vers une critique anti-civilisation dans les positionnements et les réflexions de nombreuses revendications d’actions ainsi que dans leurs cibles. Un de ces « groupes » a particulièrement retenu l’attention en plus de créer une certaine controverse, non seulement au Mexique, mais aussi internationalement, de par la consistance, l’envergure et le caractère de leurs actions et revendications…

Depuis 2011, un groupe se dénommant Individualidades tendiendo a lo salvaje (ITS) [Individualités tendant vers le sauvage] a revendiqué plusieurs actions, presque toutes dirigées contre des membres de la « communauté » scientifique mexicaine. La plus notoire fut l’explosion d’un colis piégé le 8 août 2011 au Tec de Monterrey, une des plus prestigieuses universités au Mexique, blessant gravement du coup deux importants scientifiques de l’institution. ITS revendiquèrent aussi l’assassinat d’un biotechnologiste de renommé, Ernesto Méndez Salinas, retrouvé mort d’une balle à la tête dans son auto sur une autoroute, le 8 novembre 2011, ce que les autorités mexicaines ont toujours présenté comme une tentative de vol d’auto ratée.
Continue reading »

depuis médiacoop montréal

Comprendre la base violente et civilisatrice qui mène à notre domestication, de l’ontologie civilisatrice à l’ontologie sauvage

première partie, deuxième partie et troisième partie
quatrième partie

Une entrevue avec Layla AbdelRahim, professeure de littérature anglaise à l’U.Q.T.R., sur les concepts civilisateurs de l’homo sapiens moderne qui se conçoit à la fois comme ressource et comme prédateur.

Quel rôle devrait-on occuper afin que la communauté de vie dont nous faisons partie soit viable ?

Sujets abordés lors de l’entrevue :

Première partie

téléchargez ici

1. Expériences marquantes de son enfance passée en Russie et au Soudan (00:00 à 08:20)
2. L’acquisition et la transmission de l’information culturelle (Pierre Bourdieu avec l’habitus et Richard Dawkins avec le concept de mème) (08:20 à 14:47)
3. La civilisation est fondée ontologiquement dans la violence qui en est son premier concept. (John Zerzan et l’aliénation du réel par le langage) (14:47 à 19:49)
4. Le moment d’aliénation selon Layla commence où nous avons décidé de nous construire comme prédateur, comme consommateur de la vie des autres. (19:59 à 42:13)
A. La conception de ressource, tout devient une ressource y compris nous-mêmes et la conception de viol qui y est liée (27:22 à 37:57)
A1. La surpopulation causée par la pression du premier monde qui ne peut se résoudre avec la conception de ressource (30:42 à 37:57)
A2. Réapprendre sa place parmi la communauté de vie (37:58 à 42:13)

Deuxième partie

téléchargez ici

1. La domestication engendre la civilisation et la reproduit (00:00 à 15:49)
A. La civilisation est basée sur une mentalité de la pauvreté (Marshall David Sahlins, Stone Age Economics) (04:31 à 05:59)
B. Le développement technologique, particulièrement dans le domaine de la santé, ne sert qu’à nous maintenir dans notre rôle de ressource et ne bénéficie qu’à la classe riche. (05:59 à 15:49)
B1. (Les villes, des centres de parasitisme (08:40 à 10:09))
2. Une épistémologie sauvage basée sur une ontologie sauvage (15:49 à 22:33)
A. La manipulation de la représentation de l’état de nature dictée par la pensée civilisatrice (18:11 à 22:33)

Troisième partie

téléchargez ici

1. Les luttes basées sur l’humanisme européen échouent lorsqu’elles ne remettent pas en question la création même de l’humanisme comme base aliénante du vivant (00:00 à 07:27)
A. Dépasser les revendications orientées vers les frais de scolarité et remettre en question l’existence de ces institutions qui participent à notre domestication (01:42 à 03:40)
B. Se poser la question « Qu’est-ce que c’est que d’être humain dans notre monde ? » nous dispose à remettre en question notre relation au vivant. (03:40 à 05:24)

2. Toute ethnie confondue, nous avons de la difficulté à nous concevoir hors de l’humanisme comme faisant partie des besoins des autres « humains-animaux ». (07:27 à 09:15) (Speciesism, Racism and Sexism Intertwined, Nekeisha Alexis-Baker; 07:51)
A. Le spécisme devient la base d’une pensée qui divise et construit l’ « autre » ainsi que son oppression. (08:11 à 09:15)
3. Expériences actuelles qui vont à l’encontre de notre société domestiquée (09:30 à 11 :35)
A. Film (en plusieurs parties): anOther story of progress (09:30 à 09:51; 11:18 à 11:35)
B. Front de libération animale (ALF), Front de libération de la Terre (ELF) (09:51 à 10:50)
4. Expériences personnelles avec le système d’éducation et le choix de ne pas domestiquer sa fille par l’école (11:35 à 18:31)
5. Son expérience avec la maternité dans un contexte contraint par la croissance capitaliste postsoviétique (18:31 à 25:13)
A. (Lasse Nordlund)
B. Anecdote avec sa fille (23:55 à 25:13)
6. Permettre une participation active de l’enfant à sa propre éducation et le développement de son empathie (25:13 à 30:24)
A. Mettre un enfant au monde pour sa propre raison d’être (28 :07 à 29:34)
7. La sémiologie de l’image des publicités pour l’allaitement témoigne de la hiérarchie raciste et civilisatrice qu’elle entretient (30:24 à 31:55)
8. L’importance de se déciviliser avant même une grossesse pour ne pas perpétuer la domestication. Qu’est-ce que c’est que de redevenir sauvage ? (31:55 à 42:10)
A. La médicalisation du processus d’enfantement revient à gérer la venue d’une nouvelle ressource (35:26 à 39:10)
9. Apprendre par l’empathie en étant en contact avec le vivant (42:10 à 45:28)
10. L’importance de résister à la scolarisation (45:28 à 52:25)
A. (Livre: Wild Children – Domesticated Dreams: Civilization and the Birth of Education, 46:55)
B. Homeschooling et unschooling (50:32 à 52:25)
B1. Maria Montessori et le concept de fenêtre, moment au cours duquel l’enfant a une ouverture à apprendre sur un sujet particulier. (51:31 à 52:25)

Quatrième partie

Pour plus d’information, voici le site internet de Layla AbdelRahim : http://layla.miltsov.org/

traduit de l’espagnol par sabotagemedia
depuis Culmine

Pour les camarades anarchistes du Mexique et du monde,

Pour les incendiaires et réfractaires d’affinité de la planète entière,

Santé, frères et sœurs emprisonnéEs de Mexique, Allemagne, Chili, Espagne, Etats-Unis, Grèce, Italie, Angleterre, Suisse et du monde!

Santé, camarade Gabriel! Santé, camarade Tamara! Santé, camarade Luciano! Santé, camarade Camenisch! Santé, les camarades de la Conspiration des Cellules du Feu en captivité en Grèce! Santé pour tous ceux qui luttent pour la libération totale!

La coordination de la lutte ingérable se solidifie et s’étend sur le monde entier. L’incendie et l’explosion anarchiste laissent leur marques et éveillent la conscience libertaire. De Santiago du Chili à Mexico DF, la nuit anarchiste s’illumine avec de l’essence et de la poudre noire en signe de solidarité avec nos camarades en captivité. Montevideo, Lima et Portland s’ajoutent à l’incendie anarchiste. En Grèce, en Allemagne, en Italie et en Argentine, le rugissement de la dynamite se fait entendre. Le feu se propage de la Russie à l’Indonésie. La condamnation des États est unanime, peu importe la couleur idéologique des gouvernements qui se succèdent. Les prisons du monde tiennent en otage nos sœurs et frères en lutte. Avec ce panorama et l’extension de la lutte anarchiste, les attaques et les calomnies des opportunistes de la gauche du Capital étaient à prévoir. Les libéraux de gauche et bolcheviques pestilent scellent de baisers de langues leurs alliances répugnantes en recherche du Pouvoir et les anarchistes à nouveau menaçons de gâcher la fête; c’est ainsi qu’ils nous appellent les «ennemis publique numéro un» et hâtent leur assaut. À ces fins, ils n’ont pas de scrupules dans l’exécution des ordres de l’État et se proposent comme police bénévole. En fin de compte, ils ne se battent pas pour détruire le système de domination, mais pour le «transformer». Les léninistes et les libéraux de gauche se battent pour la prise de pouvoir d’État, non pas pour son élimination. Ainsi, en Grèce et au Chili, ils tiennent des députés et des postes publics, en défendant le système de domination contre les anarchistes, comme nous l’avons vu récemment en Grèce avec leur défense du Parlement.
Continue reading »

desde Culmine

A lxs compañerxs anarquistas de México y el mundo,

A lxs incendiarixs y refractarios afines de todo el planeta:

¡Salud, hermanxs presxs en México, Alemania, Argentina, Chile, Estado español, Estados Unidos, Grecia, Italia, Inglaterra, Suiza y el mundo!

¡Salud, compañero Gabriel! ¡Salud, compañera Tamara! ¡Salud, compañero Luciano! ¡Salud, compañero Camenisch! ¡Salud, compañerxs de la Conspiración de las Células del Fuego secuestradxs en Grecia! ¡Salud a todxs lxs que luchan por la Liberación Total!

La coordinación de la lucha refractaria se concreta y se extiende por todo el mundo. El fuego y la explosión anárquica dejan huella y despiertan la consciencia libertaria. Desde Santiago de Chile a México DF, se ilumina la noche ácrata con gasolina y pólvora en solidaridad con nuestrxs compañerxs secuestradxs. Montevideo, Lima y Portland, se suman al incendio anárquico. En Grecia, en Alemania, en Italia y en Argentina, se escucha el sonoro rugir de la dinamita. El fuego se propaga desde Rusia hasta Indonesia. La condena de los Estados es unánime sin importar el color ideológico de los gobiernos de turno. Las cárceles del mundo mantienen de rehenes a nuestrxs hermanxs de lucha. Con este panorama y ante la extensión de la lucha anárquica eran de esperarse los ataques y las calumnias por parte de los oportunistas a la izquierda del Capital. Liberales izquierdistas y pestilentes bolches cierran con beso de lengua sus asquerosas alianzas en búsqueda del Poder y lxs anarquistas amenazamos nuevamente con aguarles la fiesta; por eso nos señalan como el “enemigo público número uno” y apresuran su embestida. Para estos fines no tienen el menor escrúpulo en hacerle los mandados al Estado y se ofrecen como policías voluntarios. A fin de cuentas ellxs no luchan por destruir el sistema de dominación sino por “transformarlo”. Leninistas y liberales izquierdistas luchan por la toma del poder del Estado, no por su eliminación. Por eso en Grecia y en Chile, detentan diputaciones y cargos públicos, defendiendo al sistema de dominación de lxs anarquistas, como vimos recientemente en Grecia con la defensa del Parlamento.
Continue reading »

anticopyright
Ⓐ 2011 SABOTAGEMEDIA a customized Suffusion theme