traduction de l’anglais reprise d’ Antidéveloppement

Par cette nuit du 22 Février, mous avons versé de la peinture et de l’eau dans les réservoirs d’essence de deux tracteurs utilisés dans la construction d’un nouveau tramway à Atlanta. Ce tram est un des divers projets de développement que la ville a initié au cours des quelques dernières années commes faisant partie d’un plan général de “revitaliser” le centre-ville. Nous savons que ce plan ne veut dire que plus de flics et d’habitation inabordables.

On offre ce petit geste ensolidarité avec la ZAD, le mouvement No TAV et l’occupation de la forêt de Hambach. On voudrait aussi envoyer de nos forces à ceuxelles affectées par l’accroissement de la surveillance ou la répression que ces nouveaux développements ont amené à Atlanta.

Notre action fut très simple à réaliser. Ça n’a pas pris de temps à planifier et effectuer et nous avons trouvé tous les matériaux sur le côté de la route. On ne croit pas que c’est une accumulation d’”actions” qui fait une révolution, mais on a voulu donner notre encouragement aux participant-es actuel-les et futur-es des luttes révolutionnaires.

En avant, les coeurs forts!

from Atlanta IMC

On the night of February 22nd, we poured a mixture of sand and water into the fuel tanks of two tractors used in the construction of a new Atlanta streetcar. The streetcar is one of many major development projects the city has initiated in the past few years as a part of a general plan to revitalize downtown. We know that this plan only means more police and unaffordable housing.

We offer this small gesture of solidarity to the ZAD, the No TAV movement, and the occupation of the Hambach Forest. We would also like to send strength to those affected by increased surveillance or repression the new developments have brought to Atlanta.

Our action was very simple to perform. It did not take long to plan or to enact and we found all of the materials on the side of the road. We do not believe that an accumulation of “actions” makes a revolution, but we wanted to give encouragment to the current and future participants of revolutionary struggles.

Onward, strong hearts!

repris de Non Fides

En milieu d’après-midi, ce samedi, en marge des violents heurts qui devaient se dérouler dans le centre ville de Nantes, un certain nombre de groupuscules non-violents ont tenté de déborder l’émeute.

La journée avait pourtant commencé dans une ambiance bon enfant : au moins deux engins de chantier incendiés ; une agence Vinci saccagée ; des policiers harcelés. Les émeutiers s’en prenant également à la mairie, un poste de police et plusieurs magasins du centre-ville.
Continue reading »

we receive and transmit

From the ZAD to Val Susa !
From Hambacher Forst to Square Taksim ?
Why not in your place ?
Continue reading »

depuis Indymedia Nantes

Attaque d’un chantier de déviation de ligne, le 10 mars 2013, sur la ZAD.

Le dimanche 10 mars 2013, nous sommes allé-e-s nous promener sur le tracé du futur barreau routier (croient-ils!). Sourires aux lèvres, regards complices,… nos interrogations, nos peurs, nos doutes atténues par une joyeuse détermination et une confiance mutuelle.
Nous nous sommes rendu-e-s sur un chantier de déviation de ligne, derrière Terre-Neuve, qui s’inscrit dans le cadre de la construction du barreau routier.
Nous étions une centaine de tous horizons, de tous ages, avec ou sans terre, avec ou sans salaire, avec pour points communs notre détermination de ne pas laisser les travaux commencer et nos k-ways sous les capuches desquels se logeait un mélange explosif de diversité subversive.
Continue reading »

Feb 202013

depuis Jura Libertaire via Antidev

B(L)OCAGE
ZAD Partout, THT, TGV Nulle Part

Un refus, un “NON” ou un “Stop !” adressé à un “Grand Projet Inutile”. Une volonté de se réapproprier sa vie, de ne plus vivre selon les codes et les normes de société industrielle de consommation. Des cabanes construites dans les arbres. Une pluie battante, qui tombe parfois sans s’arrêter plusieurs jours de suite. De la boue jusqu’aux genoux à n’en plus finir. Des bottes qu’on est content d’enlever à la fin de la journée et, qui en dégageant un délicieux parfum, mettent des jours à sécher. Des nuits froides où l’on se couvre de multiples couvertures pour rester au chaud. Des frontales qui s’activent dans la nuit, autour des machines affrétées par une grande entreprise. Des réveils difficiles parce qu’il faut se sortir de son cocon chaud pour aller bloquer les travaux d’un début de chantier, ou des mairies pendant une enquête publique. Des rassemblements publics de soutien, et des discussions interminables sur “les bilans de la lutte et ses perspectives”, sur la “violence”, sur “les médias”. Une existence qui apprend à faire avec une omniprésence gendarmesque dans nos espaces de vie. Une profonde désillusion sur la “démocratie”, sur la “république”, sur cette “France, État de droit, et patrie des droits de l’homme”. Une rage grandissante contre un système qui impose à coups de matraque, de lacrymos, de grenades, les intérêts capitalistes de grandes entreprises. Une colère face à leur violence, celle qui feint d’écouter, celle qui mutile, celle qui convoque et condamne ceux que l’on aime… Une conviction : notre lutte a dépassé son cadre “local”. Une hypothèse : notre organisation horizontale peut nous emmener jusqu’à la victoire. Une question, que sont nos victoires ? Qu’est ce que c’est LA victoire ? Une certitude, nous ne serons plus jamais les mêmes…
Continue reading »

Les occupants de la ZAD à Notre-Dame-des-Landes en opposition à un projet d’aéroport affrontent une nouvelle tentative d’expulsion par les flics depuis le 16 novembre pour plus d’info suivez http://lazad.noblogs.org/

depuis Zone à Défendre

En cet automne 2012, l’opposition au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes rentre dans une phase délicate. L’écho qu’elle a pu avoir ailleurs que sur la zone directement concernée va etre déterminant pour l’avenir de cette lutte.
Continue reading »

anticopyright
Ⓐ 2011 SABOTAGEMEDIA a customized Suffusion theme