traduction de l’anglais reprise d’ Antidev

Tôt en cette matinée du mercredi 6 novembre, une succursale de la Banque Royale du Canada (RBC) a eu deux de ses guichets automatiques et quatre de ces vitrines cassés. Ce fut une cible facile, car c’était loin sur East Hastings, à Burnaby (banlieue de Vancouver). La RBC a été attaquée parce qu’ils financent le projet le plus destructeur sur Terre; les sables bitumineux de l’Alberta.

Tôt le matin suivant, une station Chevron au coin 1ère avenue et Nanaimo a eu neuf de ses douze pompes cassées, les foutant efficacement hors d’usage. Ça a sans aucun doute coûté des dizaines de milliers de dollars à Chevron dû aux dommages et revenus perdus. Ce fut facilement exécuté avec un marteau et ça a pris une à trois frappes pour chaque pompe. Chevron a été attqué car c’est un actionnaire majoritaire dans le projet Pacific Trail Pipeline. Le pipeline Pacific Trails (PTP) est un projet de pipeline de gaz naturel déjà approuvé, mais les Unist’ot’en ont construit un blocage droit sur le chemin de ce pipeline. En tant qu’anarchistes nous n’avons rien de moins que de la solidarité pour les Unist’ot’en et allons faire tout ce qu’on peut pour les soutenir dans leur lutte contre toutes ces corporations qui veulent détruire leur territoire et ces gouvernements coloniaux qui souhaitent assister les corporations, car ça suit le même courant que lutte anarchiste.

Aux autres activistes et groupes environnementaux: ce mouvement contre les pipelines sera anti-capitaliste ou ne sera pas. Ça sera soit une amalgame de tactiques «violentes» et pacifiques, ou bien ce sera inefficace. Ça sera soit contre ce gouvernement colonial, ou bien ce sera sans succès. Nous comprenons la misère et le désespoir de cette société et le capitalisme peut être très peu inspirant et surtout déprimant, mais il n’y a rien de plus émancipant, malgré l’existence de cette société, que de casser, brûler, piller et faire sauter quelque chose qui brise votre vie au quotidien. Nous espérons que ces actions vont vous inspirer à prendre quelques risques. Trouves ta zone de confort et mets-la au défi.

Nous comprenons que ça peut être apeurant de commettre des actes illégaux or c’est mieux de commencer petit pour accumuler de la confiance et du savoir-faire. Essaies de poser des affiches autour de ta ville et passe des bombes de peinture aux graffitis ciblés. Et ainsi de suite (…)

FUCK PACIFIC TRAIL PIPELINE! FUCK THE NORTHERN GATEWAY PROJECT!DÉTRUIS CE QUI TE DÉTRUIT!

PAS DE PIPELINES SUR LES TERRES AUTOCHTONES VOLÉES!

LONGUE VIE À L’ANARCHIE!

SOLIDARITÉ, DU TERRITOIRE OCCUPPÉ DE LA CÔTE SALISH, AUX CAMARADES D’À TRAVERS LE MONDE

- FAI – Front Anarchiste Informel

**Voici un extrait de leur site:

Le camp Unist’ot’en est une communauté de résistance dont le but est de protéger le territoire souverain Wet’suwet’en contre plusieurs projets de pipelines provenant gigaprojet des sables bitumineux et des gaz de schiste de Hydraulic Fracturing Projects dans la région de Peace River.

Le territoire Wet’suwet’en, qui s’étend de Burns Lake jusqu’aux Coastal Mountains, est un territoire souverain qui n’a jamais été cédé à l’État colonial Canadien; les Wet’suwet’en ne sont pas sous aucun traité avec le gouvernement Canadien. Leur territoire, alors, est et restera toujours libre, et appartient uniquement au peuple Wet’suwet’en.

Depuis Juillet 2010, les Wet’suwet’en ont établi un camp sur le chemin du Pacific Trails Pipeline. Toghestiy, chef héréditaire des Likhts’amisyu, a déclaré: “Les Unist’ot’en et les Wet’suwet’en de la base ont fermement déclaré qu’ils de vont pas permettre un tel pipeline de traverser leur territoire. Les gouvernements fédéraux et provinciaux, tout comme les conseils de bande régis par la Loi sur les Indiens, n’ont aucun droit ou juridiction d’approuver un développement sur les terres Unist’ot’en. En consultant uniquement les conseils de bande de la Loi sur les Indiens, le gouvernement Canadien brise ses propres lois telles que soulignées dans une décision de la Cour Suprême de Delgamuukw, qui reconnaît les processus de jugement héréditaires.”

Freda Huson, porte-parole pour le Clan Unist’ot’en, a déclaré: “Pacific Trails Pipeline n’a pas la permission d’être sur notre territoire. Il s’agit d’un territoire non-cédé. À travers des courriels et des réunions, nous avons continuellement dit NON. La route proposée de Pacific Trail Pipeline passe à travers deux canaux de reproduction de saumons qui alimentent nos réserves de nourriture. Nous avons envoyé un message clair à Pacific Trails, Enbridge et à toute l’industrie: on ne laissera passer aucun pipeline à travers notre territoire.”"


related articles / articles relatifs / artículos relacionados:

  1. British Colombia, Canada: Solidarity Against Pipelines – claim for attack against RBC and Chevron
  2. Contre les pipelines, en solidarité avec les Unist’ot’en
  3. Ontario: Attaque contre une compagnie de gestion des déchets
  4. Pacific Trails Pipeline Evicted By Unist’ot’en and Likhts’amisyu
  5. PACIFIC TRAILS PIPELINE évincé par les WET’SUWETEN de l’intérieur du BC

Sorry, the comment form is closed at this time.

anticopyright
Ⓐ 2011 SABOTAGEMEDIA a customized Suffusion theme