Sep 302013

depuis Montréal Contre-Info

En mémoire de Pavlos Fyssas, un rappeur anti-fachiste de 34 ans assassiné par un membre du parti Aube Dorée en Grèce, nous avons passé une soirée à afficher des centaines de posters contre Aube Dorée, dont les membres ont ouvert une branche à Montréal.

Alerta! Alerta! Anti-Fascista!

Aube dorée, un parti politique d’extrême-droite aux tendances fascistes et néonazis affichées, a ouvert une branche montréalaise. La première initiative publique de ce groupe a été d’organiser une collecte de nourriture, de vêtements et de médicaments afin de les distribuer aux soi-disant « purs Grecs » qui se retrouvent dans le besoin en raison des difficultés économiques que subit la Grèce.
Continue reading »

from Montreal Counter-Info

In memory of Pavlos Fyssas, a 34 year old anti-fascist rapper who was murdered by a Golden Dawn member in Greece, we spent an evening postering hundreds of anti-fascist posters against Golden Dawn, whose members have opened a chapter in Montreal.

Alerta! Alerta! Anti-Fascista!

Golden Dawn, a far-right Greek political party with open fascist/neo-nazi tendencies has opened a local chapter in Montreal. The first public initiative of this group was to organize a food, clothing, and medicine drive to be distributed to so-called “pure Greeks’’ in need due to the economic hardship across Greece.
Continue reading »

depuis Blogue du Collectif Emma Goldman

Nous sommes choqué-e-s d’apprendre aujourd’hui via Radio-Canada qu’un geste raciste et haineux a été commis à la Mosquée de Chicoutimi hier soir. Nous souhaitons exprimer notre dégout face à cet acte et réitérer notre solidarité avec toutes les personnes touchées par le racisme. De nombreux éléments nous indiquent que cet acte de haine raciale était bien préparé par un groupe faisant la promotion de la xénophobie et de l’islamophobie. Or, dans la région, nous souhaitons attirer votre attention sur l’existence d’une cellule de la Fédération des québécois de souche qui n’en est pas à ses débuts en matière de propagande haineuse. Durant les dernières années, et bénéficiant parfois même de la complaisance de journalistes, ce groupuscule a fait la distribution au porte à porte de prospectus xénophobes (ciblant parfois les endroits accueillant davantage d’immigrantes et immigrants), a réalisé un déroulement de bannière xénophobe au Festival des Rythmes du Monde et plusieurs personnes associées à ce groupe ont envoyé des menaces de mort à des militants sociaux et militantes sociales de la région. Le racisme ne doit pas être ignoré! Nous encourageons chacun et chacune d’entre vous à agir, à votre façon, pour combattre ce fléau. Voici des extraits d’un dossier d’information qu’avait réalisé le site web fachowatch.com à propos de la Fédération des québécois de souche.

depuis Contra Info

Revendication pour l’explosion de la bombe posée au siège du local du parti nationaliste à Aspropyrgos dans les premières heures du 4 décembre 2012 :

Le Front Antifasciste/Fédération Anarchiste Informelle (FAI) revendique la responsabilité de la pose d’un dispositif explosif dans le bâtiment abritant les bureaux régionaux d’Attique de l’Ouest d’Aube Dorée, dans la banlieue d’Aspropyrgos, au kilomètre 17 de la route nationale Athènes-Corinthe. Les caractéristiques particulières de l’emplacement (c’est une zone où il n’y a quasiment pas de circulation, en particulier la nuit) nous a donné l’avantage de poser l’engin explosif sans avoir à faire un appel téléphonique d’avertissement – qui aurait pu inciter les flics à désactiver le dispositif d’horlogerie que nous avons utilisé, afin de protéger les bureaux de leurs collaborateurs et amis, les chrissavgites/partisans d’Aube Dorée.
Continue reading »

infos depuis Québec Facho-Watch

Des groupes néo-nazis organisent une manifestation pour le 24 novembre dont l’endroit ne sera divulgué que par le email legionnationale@gmail.com «à la dernière minute afin de limiter l’organisation de nos opposants politiques». L’année dernière une manif semblable avait été attaquée par des antifas et des anarchistes.

voici l’appel à une contre-manif:

Alerta! alerta! antifascista!

Comme l’année dernière les fachos retentent le coup avec leur “marche contre la dénationalisation”.

L’année dernière la manif avait été attaquée par les antifas
Cette année, les fachos se sauvent de Montréal!

Nous appelons tout de même une contre-manif ce samedi, le 24 novembre 2012 à 13 heures au Parc Émilie Gamelin.

Contre toutes les formes de fascisme; quelles soient étatiques, économique, autoritaires, patriarcales ou culturelles! Par tous les moyens nécessaires!

Pour en savoir plus sur la manifestation néo-nazie:
http://www.fachowatch.com/manifestation-neo-nazie-24-novembre-2012/

from Québec Facho-Watch

Neo-Nazi groups have called a demo for the 24th of November only making the whereabouts known through email legionnationale@gmail.com to “limit the capacity of our political opposition to organize”. Last year a similar demo was attacked by antifas and anarchists.

A counter demo has been called:

Alerta! alerta! antifascista!

Like last year, the fascist are doing it again with the ‘marche contre la dénationalisation’

Antifas attacked last years demo
This year, the fascists are fleeing Montreal!

We’re still calling a counter-demo this saturday, November 24th 2012 at 1pm in parc Émilie Gamelin.

Against all forms of fascism; the state’s, it’s economics, it’s authoritarian and patriarcal values and it’s racist cultures! By any means necessary!

nous profitons de l’occasion pour déclarer notre solidarité avec les camarades de Québec Facho-Watch, Ils/Elles peuvent compter sur notre support.

amour et rage!

-sabotagemedia

depuis Québec Facho Watch

Notre site web n’est même pas ouvert depuis 24 heures, et nous avons déjà reçu notre première menace de poursuite judiciaire ! C’est un record ! Et l’heureux gagnant est… La Légion Nationale !

Suite à la publication de notre article sur la Légion Nationale, qui exposait les affinités du groupe avec des néo-nazis (incluant leur leader-fondateur qui est un adhérent de cette idéologie), ces messieurs veulent nous poursuivre pour « atteinte à la vie privée » ainsi que « fausse représentation de la Légion Nationale ». En d’autres mots, tentant de présenter une belle image au public, ils n’aiment pas trop qu’on ait exposé au grand jour leurs liens avec l’extrême-droite et les néo-nazis.
Continue reading »

Dec 192011

http://www.FachoWatch.com/index.php

Suite à près d’un mois de travail intensif, le site web de Québec
Facho-Watch est enfin prêt à être ouvert au public !

Facho-Watch, c’est un front commun antiraciste et antifasciste, mais neutre
et sans affiliation partisane, créé en réaction à une recrudescence de
groupuscules xénophobes et fascistes au Québec.

Vous trouverez sur Québec Facho-Watch de nombreux dossiers très complets
sur chacun des acteurs principaux de cette nouvelle génération d’idéologies
fascisantes. Nous exposerons au grand jour leurs liens avec
l’extrême-droite et les néo-nazis en nous appuyant sur des preuves, des
photos, leurs fréquentations, des analyses idéologiques et des sources
diverses.
Continue reading »

Montreal, November 26, 2011, 18h.

La Légion Nationale, a nationalist identity group with strong far-right tendencies, organized a rally that ultimately was limited to a gathering, because of the small number of participants. The gathering was held at 12 pm, at the corner of René-Lévesque and Guy, opposite the Hotel Maritime Plaza, close to the South Operational Centre of the SPVM. At this gathering, there was only fifteen individuals many who were obviously far-right skinheads. Many Quebec flags were displayed. Collaboration with the police seemed obvious.

Then thirty or so Antifas arrived on the spot, shouting slogans such as ”Alerta Alerta Antifascista”. A police car stood between the nationalist identity group (which are actually neo-nazi socialists wanting a white, francophone Quebec without immigrants) and Antifas. This did not prevent the two groups from throwing stones, bottles and various other projectiles.

This lasted about ten minutes. While police cars and paddy wagons were on their way, the Antifas made off at once while being pursued by the cops. There were ten or so arrests. Many were released with huge fines, while others are still in the cages of CO South.

Cops that protect fascists is not something new. The scene was still spectacular.

This afternoon, the identity group La Troisième Voix du Québec (a nationalist identity organization) hosted Serge Ayoub, alias Batskin, which was to give a lecture at an unknown location. Serge Ayoub was a far-right skinhead active in France in the 80′s-90′s. Today, he’s adapted his speech to current issues and distanced himself from the skinhead subculture, which makes his argument all that more influent.

It appears that the right-wing discourse is taking more and more place in Quebec integrating itself perfectly to the long cultivated fervor of national pride. Speakers touch sensitivities within the population. This is not surprising, in times of economic crisis, it is too easy to blame an internal enemy created from scratch rather than attacking the capitalist system in its entirety. Impressions of Déja Vue?

The discourse of the nationalist-socialist right is to build a class struggle of white workers and is clearly opposed to globalized liberal capitalism. It fears anything that could dilute the pure culture of the white francophone nation. Quebec nationalism is one thing. White Nationalism is another. Quebec nationalism historically has no clear line other than the love of Quebec culture. Several different political positions, both right and left, are found under this umbrella. As for white nationalism, it is accompanied by the idea of ​​purity of “being civilized” and superiority of the white race, justifying a social hierarchy of races. Understanding identity nationalism as an isolated and superficial discourse is certainly a mistake because in fact it only makes visible and self evident the dynamics of historically constructed social structures of a hierarchical world where capital is master and where white men are privileged and dominant. It is the claim of the dominant white man who victimizes himself pretending to be overwhelmed by those whom he has always despised and dominated. A scumbag who wants to keep his scumbag privileges.

Oi! Oi! FUCK FASCISTS, COPS AND CAPITALISM!

Here is a link to their call for the event:

http://ca.altermedia.info/politique-quebec/marche-nationaliste-samedi-26-novembre-a-montreal_7428.html

Montréal, le 26 novembre 2011, 18h.

La Légion Nationale, un groupe de nationalistes identitaires avec de fortes tendances d’extrême droite, a organisé une manifestation qui finalement se limita à un rassemblement, faute du nombre peu élevé de participants. Le rassemblement eut lieu à 12h, au coin des rues René-Lévesque et Guy, en face de l’hôtel Maritime Plaza, à deux pas du Centre Opérationnel Sud du SPVM. À ce rassemblement, il n’y avait qu’une quinzaine d’individus dont plusieurs étant visiblement des skinheads d’extrême droite. Plusieurs drapeaux du Québec étaient exposés. La collaboration des manifestants avec les policiers semblait évidente.

C’est alors qu’une trentaine d’Antifas arrivèrent on the spot en criant des slogans tels que ”Alerta Alerta Antifascista” . Une voiture de police se tenait entre les nationalistes identitaires (qui sont en fait, des socialistes néo-nazis voulant un Québec blanc, francophone et sans immigrants) et les Antifas. Cela n’empêcha pas les deux groupes de se lancer des pierres, des bouteilles et plusieurs autres projectiles.

Cela dura une dizaine de minutes. Alors que les voitures de police et les paniers à salade se ramenaient, les Antifas déguerpirent d’un coup en se faisant poursuivre par les policiers. Il y eut une dizaine d’arrestations. Plusieurs ont été relâché.es avec des contraventions exhorbitantes alors que d’autres sont toujours dans les cages du CO Sud.

Les flics qui protègent les fachos, c’est pas nouveau. La scène était tout de même spectaculaire.

Cet après-midi même, le groupe identitaire La Troisième Voie du Québec (une organisation nationaliste identitaire) accueillait Serge Ayoub, alias Batskin, qui devait faire une conférence dans un lieu inconnu. Serge Ayoub fut un skinhead d’extrême droite actif en France dans les années 80-90. Aujourd’hui, il a adapté son discours à des problématiques actuelles plus larges et s’est distancé de la sous-culture skinhead, ce qui rend son argumentaire d’autant plus influant.

Il semblerait que les discours de droite prenne de plus en plus place au Québec en s’intégrant parfaitement dans la ferveur de la fierté nationale cultivée depuis longtemps. Les orateurs touchent des cordes sensibles au sein de la population. Cela n’est pas surprenant; en temps de crise économique, il est trop facile d’accuser et de bâcher l’ennemi intérieur créé de toute pièce plutôt que d’attaquer le système capitaliste dans sa totalité. Impression de Déja Vue ?

Le discours des nationalistes-socialistes de droite veut construire une lutte de classe de travailleurs blanc et s’oppose clairement au capitalisme libéral mondialisé. Il craint tout élément susceptible de diluer la culture pure de la nation blanche et francophone. Le nationalisme québécois est une chose. Le nationalisme blanc en est une autre. Le nationalisme québécois n’a pas de ligne claire autrement que l’amour de la culture québécoise. Plusieurs positions politiques divergentes, tant de droite que de gauche, se retrouvent sous ce parapluie. Quant au nationalisme blanc, il s’accompagne de l’idée de pureté de «l’être civilisé» et de supériorité de la race blanche, justifiant ainsi une hiérarchie sociale des races. Comprendre le nationalisme identitaire tel un discours isolé et superficiel est certainement une erreur puisqu’en fait, il ne fait que rendre visible et honnête les dynamiques des structures sociales historiquement construites d’un monde hiérarchisé où le capital est maître et où les hommes blancs sont privilégiés et dominants. Il s’agit de la plainte de l’homme blanc dominant qui se victimise prétendant se faire envahir par ceux qu’il a toujours méprisé et dominé. Un salaud qui souhaite garder ses privilèges de salaud.

OÏ! OÏ! NIQUE LES FACHOS, LES FLICS ET LE CAPITAL!

Vous trouverez ici un lien vers leur appel à la manifestation:

http://ca.altermedia.info/politique-quebec/marche-nationaliste-samedi-26-novembre-a-montreal_7428.html

anticopyright
Ⓐ 2011 SABOTAGEMEDIA a customized Suffusion theme