repris de Contra Info

Des travailleurs armés, prêts à tuer, gardiens de la loi et de l’ordre, serviteurs des puissants, assassins rémunérés. Il s’agit de la Police Fédérale Argentine. La guerre psychologique est une partie de la guerre sociale dans laquelle nous faisons face à toute forme d’autorité, mais ce n’est pas celle que nous avons choisi ou favorisé, depuis que notre guerre est physique: que des attaques directes contre l’oppresseur et ses biens. Pour nous, il ne suffit pas de savoir que l’ennemi est conscient qu’ils pourraient recevoir une grève; nous nous sentons mieux en sachant qu’il a été effectivement attaqué. Même si notre intérêt était psychologique, nous pensons que cet intérêt est nourrit directement par une réalité physique qui devient concrète via l’attaque directe, comme nous l’avons déjà mentionné.
Continue reading »

depuis Non Fides

Le jugement contre Nicola et Alfredo a été rendu ce matin, en première instance selon la procédure du rito abbreviato [1], pour la jambisation d’Adinolfi revendiquée par les inculpés durant l’audience du 30 octobre ; les compagnons n’ont pas participé à cette audience [après avoir tenté de lire leurs déclarations, NdT].
Continue reading »

traduction de l’anglais reprise d’ Antidev

Tôt en cette matinée du mercredi 6 novembre, une succursale de la Banque Royale du Canada (RBC) a eu deux de ses guichets automatiques et quatre de ces vitrines cassés. Ce fut une cible facile, car c’était loin sur East Hastings, à Burnaby (banlieue de Vancouver). La RBC a été attaquée parce qu’ils financent le projet le plus destructeur sur Terre; les sables bitumineux de l’Alberta.
Continue reading »

depuis non fides

Plus de deux cents compagnons solidaires se sont présentés au rendez-vous, et plusieurs dizaines étaient également dans la salle d’audience. Le tribunal et la zone environnante massivement militarisée (les voies d’accès étant fermées au trafic), avec un grand déploiement policier (à peu près une centaine d’agents, dont beaucoup en tenue anti-émeute) et de rigoureuses mesures de sécurité. La préfecture de police, en effet, n’a pas perdu son temps à parler de « risque sérieux pour l’ordre public ».
Continue reading »

depuis Brèves du désordre

La conviction est nôtre!

L’ambiance qui nous environne est asphyxiante et quiconque a dans les veines du sang digne plutôt que de l’eau trouble ne pourrait affirmer le contraire.

La démocratie gérée par l’exécutrice des basses œuvres, Cristina Kirchner, une de plus déguisée en progressiste et défenseure des droits de l’Homme, commence à montrer le revers de la même médaille.

Ainsi, l’ascension du nouveau ministre de la Sécurité, Alejandro Granados, avalisé par le narcotrafiquant Daniel Scioli, ne fait que rendre évident ce que nous sommes déjà beaucoup à savoir : la démocratie enferme, torture, poursuit, assassine et n’a rien à envier en cela à aucun autre régime politique.
Continue reading »

depuis Contra Info

Le site Anarchici ferraresi a publié un document intéressant de Nicola Gai issu du dernier numéro de « Terra Selvaggia » de juillet 2013. Le texte expose de nombreux problèmes (les freins imposés et auto-imposés à l’action, l’urgence de frapper l’ennemi, les rapports entre compagnons dans les luttes et les assemblées, etc) auxquels il serait souhaitable de trouver au plus vite un remède, afin de trouver de nouveaux et toujours plus incisifs débouchés pratiques dans l’attaque destructive contre la domination.

Le fait que nous vivons dans un monde de merde où l’État et le capital nous imposent, le plus souvent sans encombre, toutes sortes de monstruosités est désormais établi. Pourtant, il est certain que seule une infime minorité de la population cherche à s’opposer, de manière plus ou moins consciente, à la suppression de chaque espace d’autonomie et de liberté qui rend la vie digne d’être vécue. Partie de cette petite minorité, nous anarchistes, conscients de l’urgence de détruire ce qui nous opprime : pourquoi ne sommes-nous pas plus déterminés et incisifs ?
Continue reading »

depuis 325
traduit de l’anglais par sabotagemedia

Dans le cadre de la guerre anarchiste en cours pour la libération totale, nous avons effectué un coup sur la station de relais radio et TV de Bathampton. Des feux ont été allumés à quatre endroits des structures et nous avons quitté sans se faire déranger. À la suite de ce sabotage, en plus de causer des centaines de milliers de livres sterling de dommages, nous avons mis en panne toutes les chaînes de télévision sur Freeview de la région ainsi que toutes les stations de radios nationales analogiques et numériques. En outre, cela a mis en panne le réseau de Vodaphone et d’autres réseaux mobiles, endommageant les communications de la police et d’autres services numériques. 80000 foyers et entreprises de la région ont été touchés.
Continue reading »

depuis Contra Info

Revendication pour l’explosion de la bombe posée au siège du local du parti nationaliste à Aspropyrgos dans les premières heures du 4 décembre 2012 :

Le Front Antifasciste/Fédération Anarchiste Informelle (FAI) revendique la responsabilité de la pose d’un dispositif explosif dans le bâtiment abritant les bureaux régionaux d’Attique de l’Ouest d’Aube Dorée, dans la banlieue d’Aspropyrgos, au kilomètre 17 de la route nationale Athènes-Corinthe. Les caractéristiques particulières de l’emplacement (c’est une zone où il n’y a quasiment pas de circulation, en particulier la nuit) nous a donné l’avantage de poser l’engin explosif sans avoir à faire un appel téléphonique d’avertissement – qui aurait pu inciter les flics à désactiver le dispositif d’horlogerie que nous avons utilisé, afin de protéger les bureaux de leurs collaborateurs et amis, les chrissavgites/partisans d’Aube Dorée.
Continue reading »

depuis Non Fides

Le mardi 29 mai de cette année 12 maisons ont été fouillées pour chercher 13 individus parmi lesquels des gens d’Hare Krishna, des musiciens, des militants de l’ O.A.R.S ( Organisation Anarchiste pour la Révolution Sociale), des punks, des libertaires et anarchistes. Dans leur pauvre enquête, la Police du Renseignement a commis l’erreur de perquisitionner la maison du voisin et pas celle de la personne qu’ils cherchaient. Ensuite, par manque de temps, une des maisons n’a pas été perquisitionnée, puis ils ne connaissaient pas les adresses de beaucoup des personnes sous mandat de perquisition et ils ne connaissaient pas les vrais noms de beaucoup d’entre eux. Et ils disent que cette enquête dure depuis 7 mois, mais c’est évident que cette “enquête” n’avait même pas une semaine.
Continue reading »

3 claims for recent sabotage in Bristol UK
Continue reading »

depuis Viva la Anarquía
traduit de l’espagnol par sabotagemedia

Nous revendiquons l’incendie d’un guichet automatique de la Banque Nationale de la Bolivie, à nouveau dans la zone de Miraflores, dans les premières heures du jeudi 26 [avril].

Cette banque appartient à l’une des nombreuses institutions qui financent la destruction de la terre dont nous faisons partie.

Nous rejetons l’idéologie du gouvernement et de certaines ONG alter-mondialiste est que le «problème environnemental» est résolu par la construction de routes en dehors des «zones protégées», en jetant des déchets toxiques dans des bassins d’accumulation et non dans les rivières, faisant croire que les considérations minimales aurait moins d’impact sur la tant revendiquée «Pachamama».
Continue reading »

traduit de l’espagnol par sabotagemedia
depuis Contra Info

De l’Indonésie au Chili …
et en passant par tous les chemins

«La solidarité la plus productive envers les prisonniers et la lutte qui se déroule, est de faire sienne la lutte, en l’étendant où nous vivons»
Constantin Cavalleri

Le matin du mercredi 21 décembre 2011, nous avons brûlé une paire de guichets automatiques dans la ville de La Paz, dans l’un des quartiers aisés du sud de la ville. Réalisant toutes les étapes ensemble et organisé de sorte que nos attaques voient le feu de la réussite, nous avons utilisé des mélanges chimiques de napalm, une charge incendiaire et les mèches nécessaires pour allumer la destruction du capital et notre salutation aux guerriers.ières antiautoritaires.

Cette action menée en coordination avec la Célula Incendiaria Solidaridad [Cellule Solidarité Incendiaire] est notre façon de sortir dans les rues et propager la lutte devant l’appel de la Conspiration des Cellules de Feu: «de l’Indonésie au Chili.»
Continue reading »

desde Contra Info

Desde Indonesia hasta Chile…
y pasando por todos los senderos

“La solidaridad más productiva respecto a los presos y a la lucha que se está llevando a cabo, es la de hacer propia la lucha, extendiendo la misma donde vivimos”
Constantino Cavalleri

La madrugada del miércoles 21 de diciembre de 2011, hemos incendiado un par de cajeros automáticos en la ciudad de La Paz, en uno de los barrios acomodados del sur de la ciudad. Llevando a cabo todos los pasos de forma conjunta y organizada para que nuestros ataques vean el fuego del éxito, hemos usado mezclas químicas de Napalm, una carga incendiaria y las mechas necesarias para encender la destrucción del capital y nuestro saludo a lxs guerrerxs antiautoritarixs.

Esta acción llevada a cabo en coordinación con la Célula Incendiaria Solidaridad, es nuestra forma de salir a las calles y propagar la lucha ante el llamado de Conspiración Células de Fuego: “desde Indonesia hasta Chile”.
Continue reading »

anticopyright
Ⓐ 2011 SABOTAGEMEDIA a customized Suffusion theme